Retour sur les Rencontres Numériques : la fin de l’opposition médiation numérique/médiation humaine ?

Les 6 & 7 octobre derniers, la 4eme édition de la rencontre Médiation et numérique dans les équipements culturels se tenait au Centre Pompidou. Le but de ce rendez-vous : réaliser des retours d’expériences, présenter des projets, partager des pratiques, afin de susciter les réflexions et les échanges entre les participants concernant le numérique dans les établissements culturels.

.

 Capture d’écran 2014-10-13 à 10.22.49Capture d’écran 2014-10-13 à 10.23.40.Capture d’écran 2014-10-13 à 10.29.31

 

Je ne vais pas réaliser ici de compte-rendu à proprement parler, vous en trouverez un très bon sur le blog de Nicolas Beudon et des retours sont disponibles sur le web, notamment sur le tumblr du Musée Jeanne d’Albret ou encore sur twitter en suivant le hashtag #RencNum. Pour ma part, je vais plutôt essayer de revenir sur les points essentiels de ce qui a été à mon sens l’enjeu principal de ces rencontres : en finir avec la traditionnelle opposition médiation numérique versus médiation humaine.

.

1. Le repositionnement des institutions en tant que médiateurs numériques

Les diverses expériences présentées au cours des rencontres ont témoigné de l’implication croissante des établissements culturels dans le numérique en général et particulièrement dans des processus de médiation. Face à la crise de la légitimité culturelle dont je parlais dans mon dernier billet, la transition est amorcée et les institutions prennent conscience que leur place actuelle et future au sein de la société de l’information se joue dans leur (re)positionnement en tant que médiateurs numériques. Cela ne saurait bien sûr se faire sans l’implication des équipes, point souvent complexe dans la mise en œuvre d’un projet —nous aurons l’occasion d’en reparler— mais les intervenants ont su nous montrer que c’était possible, même avec de petits moyens !

Il ne s’agit pas d’être exhaustif et de rendre compte de tous les processus de médiation (ce serait impossible et ce n’est pas le propos), reste qu’on peut établir que l’idée directrice est double : il s’agit à la fois de concevoir le web comme une façon de réactualiser les contenus tout en valorisant une approche collaborative, afin de rendre l’usager acteur plutôt que consommateur.

Ainsi, le Musée Jeanne d’Albret, consacré au protestantisme béarnais —sujet a priori peu alléchant pour l’utilisateur lambda— a par exemple fait le pari réussi de l’attractivité en réalisant entre autres un tumblr Dans les coulisses du musée et en se lançant dans l’organisation d’une exposition participative à l’occasion de ses 20 ans.

 Capture d’écran 2014-10-13 à 13.58.17

 

2. La médiation numérique n’est pas un simple changement d’outil mais un véritable changement d’usage

Ces Rencontres Numériques ont permis de lutter contre une des principales idées reçues concernant la médiation numérique : celle qui considère qu’elle n’est que la simple transposition en ligne d’un service existant dans l’espace physique, vouant de ce fait la médiation humaine à disparaître.

Or, la médiation numérique n’est pas un simple changement de support. Il ne s’agit pas de reproduire les interactions traditionnelles de l’espace physique mais au contraire de reconsidérer la valorisation à travers de nouvelles interfaces et dispositifs propres à l’environnement numérique.

Repenser la valorisation de manière globale implique ainsi de réfléchir à des formats natifs de médiation en comptant sur les nouveaux outils numériques si l’on ne veut pas se contenter de reproduire des dispositifs existants. À ce titre, de nombreuses initiatives fleurissent. Les Makerspaces et FabLabs se développent de plus en plus, notamment en bibliothèques, grâce à la mise en place d’ateliers. Par exemple, la Maison de l’Architecture de Basse Normandie a mis en place avec le collectif J’aime beaucoup ce que vous faîtes un projet participatif (Le Grand Mix) qui permettait à des enfants de concevoir entièrement un générateur numérique d’architectures.

 P1050408

.

3. Médiation numérique et médiation humaine sont complémentaires

Insister sur la nécessité de repenser la médiation n’est pas affirmer que la médiation humaine est vouée à disparaître. Au contraire, il s’agit d’une complémentarité et d’une interdépendance. Au lieu d’opposer les deux types de médiation, il est nécessaire de trouver des moyens de les articuler en ligne et hors ligne.

À ce titre, les Médiathèques de Cergy organisent de nombreuses animations autour du jeu vidéo, notamment Cergy Game tous les mois et Cergy Play tous les ans. Cela permet aux joueurs, petits et grands, de ré-investir ces lieux que sont les médiathèques mais aussi aux bibliothécaires de (re)trouver une place vis-à-vis de ces usages. Face à la désintermédiation et à l’individualisation des pratiques culturelles, les professionnels ont ici une opportunité de constituer une véritable valeur ajoutée en conseillant et orientant les joueurs vers d’autres jeux que les jeux commerciaux (FIFA, GTA etc). Il s’agit de montrer aux joueurs que d’autres choses existent, et qu’elles sont accessibles en bibliothèques.

140314_cergy_play

Ces deux journées de rencontre confirment ainsi que la médiation numérique ne peut —et n’a pas vocation à— se suffire à elle-même. Elle n’a de sens que si elle est articulée à la médiation humaine et l’une doit sans cesse appeler l’autre. Les outils de la médiation numérique, l’expérience l’a prouvé, ne sont pas une fin en soi mais au contraire le moyen de réaliser les missions des institutions culturelles. Comme l’a rappelé la Ministre de la Culture et de la Communication Fleur Pellerin lors de son intervention (certes devant un public convaincu) : « Vous êtes des passeurs qui ouvrez des horizons nouveaux ». Y’a plus qu’à.

 

Mélanie Eledjam

 

6 réflexions au sujet de « Retour sur les Rencontres Numériques : la fin de l’opposition médiation numérique/médiation humaine ? »

  1. Ping : Retour sur les Rencontres Numériques : l...

  2. Ping : Retour sur les Rencontres Numériques : l...

  3. Ping : Retour sur les Rencontres Numériques : l...

  4. Ping : Retour sur les Rencontres Numériques : l...

  5. Ping : Retour sur les Rencontres Numériques : l...

  6. Ping : Retour sur la quatrième rencontre « Médiation et numérique dans les équipements culturels » | Le Recueil Factice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>